Accueil

Le CHB-KIB sur Facebook

Le CHB-KIB est maintenant sur Facebook
https://www.facebook.com/pages/Centre-dHistoire-de-BretagneKreizenn-Istor-Breizh/323469437819924?ref_type=bookmark

Exposition Musée bigouden

pour information, 
L'exposition estivale du musée de Pont-L’Abbé : Les découvreurs du pays Bigouden (1800/1884) du 28 juin au 2 novembre 2014
Château des Barons du Pont 
www.museebigouden.fr - accueil 02 98 66 09 03 - ouvert tous les jours en 
continu de 14 h à 18 h. Tarif plein : 4,50 € - Tarif réduit : 3,50 € http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=34493&title=Les%20d%E9couvreurs%20du%20pays%20Bigouden%20(1800/1884)%20du%2028%20juin%20au%202%20novembre%202014

Le 16 juin 2014, le CHB-KIB au ministère de l'Education Nationale à Paris

Le Centre d’histoire de Bretagne/Kreizenn Istor Breizh, représenté par son président, Frédéric Morvan, et son trésorier, Raphaël Valery, suite au courrier du 15 avril 2014 qu’il a adressé à M. Benoît Hamon, ministre de l’Education Nationale, a été reçu le 16 juin 2014 par Mme Agathe Cagé, conseillère chargée du second degré, des programmes et de l'évaluation des élèves au cabinet du ministre de l’Education Nationale.

Le CHB-KIB a pu constater l’attention particulièrement soutenue portée à notre exposé sur les raisons de la méconnaissance ou des connaissances souvent approximatives de l’histoire de la Bretagne et des Bretons. Comme nous l’avons mentionné, force nous a été de constater l’absence quasi-totale de l’enseignement de cette histoire en Bretagne, alors que dans d’autres régions de la République, comme le recommandent les textes officiels, les enseignants d’histoire s’appuient sans difficulté sur les histoires locales et régionales. Mme Cagé nous a fait part de son étonnement et nous a demandé de recueillir d’avantages d’informations sur cette situation qui la préoccupe.

Mme Cagé a mis, par ailleurs, l’accent sur la prochaine refonte des programmes scolaires qui aura lieu dans le cadre de la réforme de l'Ecole. Le nouveau conseil supérieur des programmes, mis en place récemment, pourrait donc être sollicité pour se pencher sur la question de l’histoire de la Bretagne dans les programmes d’histoire.

le CHB-KIB, nouvel administrateur de Bretagne Culture Diversité

Mardi dernier, le 10 juin 2014, lors de l'Assemblée générale d'une des associations culturelles bretonnes les plus importantes,

Bretagne Culture Diversité, le CHB-KIB  a été élu administrateur de Bretagne Culture Diversité.

 

Puisque l'objectif essentiel de BCD est d'aider à faire faire en direction du plus large public possible, le CHB-KIB s’attachera à aider cette association à promouvoir la connaissance et la diffusion de l’histoire de Bretagne, dans sa plus grande diversité, en Bretagne et hors de Bretagne. Nous demandons donc aux historiens de la Bretagne, amateurs comme professionnels, aux amoureux de l’histoire de la Bretagne et aussi à ceux qui sont intéressés par cette histoire de nous soumettre leurs avis, leurs conseils et leurs projets.

site de BCD : http://bcdiv.org/


Congrès de la SHAB

la Société d'Histoire et d'Archéologie de Bretagne 
organise son congrès annuel à Lorient les jeudi 4, vendredi 5 et samedi 6 septembre 2014. 
les thèmes sont : Lorient et son pays et Ports bretons en guerre. 
Les séances de communication auront lieu : à la salle L'Agora, 81, rue de l'amiral Courbet à Lorient, près du port de plaisance. 
voir le site de la SHAB pour son programme : http://www.shabretagne.com/

Réunification de la Bretagne

 A l’heure où l’on parle des limites de la Bretagne, il est bon de se tourner vers l’Histoire.

Le chroniqueur breton du XVe siècle, Pierre Le Baud, aumônier de la duchesse Anne, mentionna que la Bretagne «a ses limites immuables car enracinées dans l’immémorial, ses frontières naturelles déterminées par les fleuves du Couesnon, de Sélune, de Mayenne et de Loire au-delà desquels le Breton vit en exil ».

Immuables et immémoriales, les limites de la Bretagne le furent. Dans une Europe en recomposition politique constante, force est de constater un fait spectaculaire : la permanence de frontières bretonnes pendant près de mille ans. A partir du IXe siècle, elles sont en effet fixées. Ce n’est qu’en 1791, pendant la Monarchie constitutionnelle, que le duché de Bretagne devenu Province au XVIe siècle est divisé en cinq départements : le Finistère (le département le plus loin de Paris), les Côtes-du-Nord (qui deviendront en 1990  les Côtes d’Armor), le Morbihan, l’Ille-et-Vilaine et la Loire-inférieure (en 1957, la Loire-Atlantique). Cependant, ces cinq départements respectaient presque exactement les limites de l’ancien duché.

Le régime de Vichy, par le décret du 30 juin 1941, décida de  la création de préfectures de région. Ille-et-Vilaine, Morbihan, Finistère et Côtes-du-Nord se retrouvèrent sous l’administration du préfet de Rennes, tandis que la Loire-Atlantique relevait de celui d’Angers. Le général Audibert a écrit à l’époque à ce sujet : « que dirait notre bonne duchesse Anne si elle assistait à une telle amputation de ses fiefs ? Obliger Nantes à graviter autour d’Angers, ville de petite importance, est un contre sens, autant déclasser Paris pour mettre la capitale à Orléans ».

Ces préfectures disparurent à la Libération, mais les « régions-programme » de 1956 virent le retour de cette partition-amputation de la Bretagne « historique » qui fut reconduite par les réformes régionales de 1972 et 1982. La Loire-Atlantique est intégrée à la Région Pays de la Loire et son chef-lieu, Nantes, est la capitale de cette Région. Beaucoup pensent maintenant que la Loire-Atlantique n’est plus en Bretagne confondant Bretagne et Région administrative Bretagne fondée en 1972 (s’étendant sur le Finistère, le Morbihan, les Côtes d’Armor et l’Ille-et-Vilaine), dont la capitale est Rennes. Mais qu’on le veuille ou pas, et tout historien qui travaille sur la Bretagne sait qu’il doit travailler aussi sur le Nantais, Nantes, le pays nantais et l’essentiel de la Loire-Atlantique demeurent bretonnes.

Lettre à Benoît Hamon, ministre de l'Education Nationale

Le 15 avril 2014, à Porspoder,

Monsieur le Ministre,

Le Centre d’Histoire de Bretagne/Kreizenn Istor Breizh a pour objectif de favoriser la connaissance et la diffusion de l’histoire de la Bretagne, à destination d'un large public, en Bretagne et hors de Bretagne. Malgré les efforts du CHB-KIB, malgré les actions particulières et collectives d’historiens, d’élus, d’entrepreneurs, d’associations souvent illustres, malgré la publication annuelle de dizaines d’ouvrages concernant l’histoire de Bretagne, force est de reconnaître que l’histoire de Bretagne est peu et mal connue.

L’école peut remédier à ces difficultés. Plusieurs témoignages d’enseignants d’histoire dans l’enseignement secondaire permettent de croire en un profond intérêt des élèves pour l’histoire de la Bretagne intégrée à l’histoire de la République, de l’Europe et du Monde.

Le Pacte d’avenir pour la Bretagne permet l’expérimentation surtout dans le domaine culturel. Ne serait-il pas envisageable d’ouvrir les programmes d’histoire enseignés actuellement dans les écoles, les collèges et les lycées de Bretagne à l’histoire de la Bretagne ?

Afin d’approfondir ce sujet essentiel pour l’avenir culturel de la Bretagne et des Bretons, nous sollicitons de votre bienveillance une audience.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, monsieur le Ministre, l’expression de notre plus profonde considération.

Pour le CHB-KIB, Frédéric MORVAN, son président.

Appel à cotisation


Le CHB-KIB a pour objectif la connaissance et la diffusion de l’histoire de la Bretagne, à destination d'un large public, en Bretagne et hors de Bretagne. Si vous avez besoin d’expertises et d’aides, nous nous tenons à votre disposition.


Appel à cotisation pour l’année 2014

Personne physique

cotisation normale : 25 euro
Étudiant et chômeur : 10 euro
cotisation de soutien : à partir de 50 euro

Personne morale

cotisation normale : 50 euro
cotisation de soutien : à partir de 100 euro
Chèque à l'ordre du Centre d'histoire de Bretagne/Kreizenn Istor Breizh
à expédier avec le bulletin d'adhésion ci-joint ou sur papier libre avec vos coordonnées
chez Frédéric Morvan, 6, stréat Kervéoc, 29 840 PORSPODER

Dons
logo du CHB KIB
Le CHB-KIB est une association d’intérêt général, à but non lucratif, ayant un objet social et une gestion désintéressée, à destination d’un large public. Tout don au CHB-KIB donne droit à une déduction fiscale de 66 % des sommes versées. La réduction maximale ne doit pas excéder les 20 % du revenu imposable. Dans le cas d’un dépassement de ces 20 %, l’excédent est reporté sur les 5 années suivantes.
chèque à l'ordre du Centre d'histoire de Bretagne/Kreizenn Istor Breizh
à expédier chez Frédéric Morvan, 6, stréat Kervéoc, 29 840 PORSPODER


   
Le CHB-KIB soutient les publications de :  

La Revue du Pays de L'Argoat

arg1.jpg (551×800)


L’Association d’Histoire et d’Archéologie de la Région de Bourbriac édite depuis 1984 une revue semestrielle.
Les différents articles publiés concernent l’histoire et l’archéologie des cantons d’Argoat

pour se procurer les numéros de la revue, la liste des publications, mais aussi les CD contenant les anciens revues

contacter Jean-Paul ROLLAND - 13, rue Jules Ferry 22970 PLOUMAGOAR
kerrol@wanadoo.fr




La Revue du Centre Généalogique et Historique du Poher
poher-bases-genealogie.jpg (1024×315)
Généalogie dans le Poher, pays du centre-ouest Bretagne : Côtes d'Armor, Finistère, Morbihan
_ Centre Généalogique et Historique du Poher
Boulevard de la République– BP 251 - 29834 Carhaix – Plouguer cedex http://cghp-poher.net/

                           
image.jpg (551×821)

 De François Labbé, Des morts et des châteaux
En vente en librairie et chez l'éditeur Jérôme Do Bentzinger, 8 rue Roesselmann, 68 000 Colmar
148 pages- 20 euro








Les Signes de la Pierre 
de Jean-Paul Le Buhan aux éditions Yoran Embanner,  29 euros.















le CHB-KIB est très fier de vous proposer sa première publication.
En partenariat avec Symposium 56, la société polymathique du Morbihan et l'Institut Culturel de Bretagne 
chez tous les bons libraires  à 20 euros

   
Le CHB-KIB soutient les projets   


Diorren Project de Vannes 

Le CHB-KIB recommande les écrits de nos membres :


les-chevaliers-bretons-v1.jpg (1816×2832)


De  Frédéric Morvan


 Les chevaliers bretons, entre Plantagenêts et Capétiens, 
milieu XIIe siècle--milieu XIIIe siècle

 chez Coop Breizh, 25 euros


la chevalerie bretonne au temps de Du Guesclin (1341-1381), publié par l’Institut Culturel de Bretagne, 758 pages.  Prix : 34,90 euro (soit 25 euros et 9,90 euros de frais de port).  Afin de conserver toute leur lisibilité aux documents (surtout aux 50 arbres généalogiques), le livre est de grand format. Aussi les frais de port sont importants. Comme je me suis engagé à me charger de l’expédition, je peux vous le dédicacer.  Veuillez donc adresser votre commande à Frédéric Morvan, 6, Stréat kervéoc, 29 840 Porspoder.

les chevaliers bretons au temps de Du Guesclin

la chevalerie bretonne au temps de Du Guesclin (1341-1381), publié par l’Institut Culturel de Bretagne, 758 pages.  Prix : 34,90 euro (soit 25 euros et 9,90 euros de frais de port).

Afin de conserver toute leur lisibilité aux documents (surtout aux 50 arbres généalogiques), le livre est de grand format. Aussi les frais de port sont importants. Comme je me suis engagé à me charger de l’expédition, je peux vous le dédicacer.

Veuillez donc adresser votre commande à Frédéric Morvan, 6, Stréat kervéoc, 29 840 Porspoder. 




Généalogies+des+ducs+de+Bretagne.jpeg (210×320)



Généalogie des ducs de Bretagne 

de Frédéric Morvan




Éditeur :GISSEROT

Date Parution :20/03/2013

prix : 5 euros







Les actes du colloque de Guingamp - Dinan
 disponibles (sauf imprévu) à partir du 25 avril

Aux Presses universitaires de Rennes en partenariat avec la Société d’Émulation des Côtes d'Armor prix : 29 euro 




Sorties d'ouvrages
en 2014

Sortie le 15 juillet Vincent Rogard publie chez Coop Breizh

Stacks Image 8407

Professeur de Psychologie à l’université Paris Descartes, Vincent Rogard, dont le père est originaire de Carhaix a une double formation en psychologie et en histoire. Sous le titre Les catholiques et la question Sociale (Morlaix 1840-1914 – L’avènement des militants), il a déjà publié une thèse d’histoire remarquée en 1997 aux Presses Universitaires de Rennes. Le présent ouvrage vise à mieux faire reconnaître la dimension patrimoniale des stèles et plaques commémoratives parfois modestes qui témoignent d’une histoire souvent douloureuse. Enfin, et avant tout, il entend perpétuer la mémoire des femmes et des hommes qui y ont leur nom gravé.



Yvon Ollivier, les gueules cassées


Gueule-cassee-P1.jpg (916×1300)l
Le dernier ouvrage de Yvon Olliver, chez Yoran Embanner


Nantes flamboyante Actes du colloque

affiche.jpg (240×360)
Actes du colloque organisé par la société historique et archéologique de Nantes et de Loire-Atlantique en novembre 2011. 282 pages, 25 euros prix public. 



14-18. Les Bretons dans la guerre

Le Télégramme publie un hors-série sur les Bretons dans la Grande guerre. 100 pages sur la vie quotidienne des Bretons. 5, 90 euros. 
14-18-les-bretons-dans-la-grande-guerre_1915366_660x943p.jpg (660×943)


Anne Lunven

sort aux Presses Universitaires de Rennes
Du diocèse à la paroisse - Les évêchés de Rennes, Dol et Saint-Malo du Ve au XIIIe siècle

Jean-Luc Deuffic

Inventaire des livres liturgiques de Bretagne. Livres d'heures, de piété, de dévotion et ouvrage associés antérieurs à 1790. Manuscrits et imprimés. 
CDROM. Fichiers pdf. Recherche par mot. Index des titres et des manuscrits.


Jacques D. de Certaines

Parution aux éditions Apogées du livre de Jacques de Certaines, Deux chefs de guerre au Moyen Age, l'amiral Jean de Vienne et le connétable Betrand Du Guesclin. 
ISBN 978-2-84398-428-0, 15,5 x 23 cm, 176 pages, 18 €


Recheche thématique